AccueilCommuniqués ❯ Canicule : Une surmortalité inacceptable

Communiqué du 21/09/2018
Canicule : Une surmortalité inacceptable


La Ministre de la Santé a confirmé une surmortalité due aux épisodes caniculaires et les Personnes Agées ont été, cette année encore, fortement touchées.

On peut se féliciter que cette surmortalité concerne 1 500 personnes, soit 10 fois moins qu'en 2003. Mais elle reste absolument inacceptable.

Comment aurait-on réagi à une surmortalité de 1 500 jeunes enfants ?

Ainsi, ces dernières années, plusieurs dizaines de milliers de Personnes Agées sont décédées dans l'indifférence du fait des épidémies de grippes et précédents épisodes caniculaires, comme si la surmortalité des anciens était une fatalité contre laquelle on ne peut rien.

L'AD-PA s'inscrit en faux par rapport à cette vision et a maintes fois rappelé la nécessité d'aller plus loin en renforçant prévention, lutte contre l'isolement et accompagnement quotidien des Personnes Agées, tant à domicile qu'en établissement.

Le fort engagement dont l'ensemble des professionnels font preuve en période de crise limite les effets des sous-effectifs ; Mais il ne peut suffire.

Il importe donc, comme l'ont fait nos voisins européens, de mettre en place une véritable prestation autonomie pour augmenter le temps passé auprès des Personnes Agées au quotidien, en établissement et à domicile.

Le Président MACRON s'est engagé à faire de cette question une priorité ; l'AD-PA attend donc que ses engagements aboutissent enfin à réellement améliorer la situation de l'ensemble de l'aide aux Personnes Agées.

A lire également :

logo-footer
Association des
Directeurs
au service des
Personnes Agées


3 impasse de l'Abbaye
94106 SAINT-MAUR
DES-FOSSES Cedex

© AD-PA 2019