AccueilCommuniqués ❯ Journée mondiale contre la maltraitance des personnes âgées : comprendre et agir

Communiqué du 14/06/2021
Journée mondiale contre la maltraitance des personnes âgées : comprendre et agir

La société

Cette journée est utile car elle concourt à la prise de conscience collective. En effet un climat sociétal qui dévalorise les personnes âgées (et, a fortiori, quand elle est fragilisée) ne favorise pas le développement du respect, premier rempart contre la maltraitance. La discrimination par l'âge (âgisme) est encore trop répandue.

Les pervers et les cupides

Les plus exceptionnelles mais les plus spectaculaires, les maltraitances dues à ce type d'individus (voisins, familles ou professionnels) peuvent être verbales, psychologiques, financières voire physiques.

L'AD-PA soutient les efforts des Pouvoirs Publics pour que les victimes et les témoins puissent être écoutés et dénoncent ces situations à la police ou à la justice afin que de telles pratiques soient sévèrement sanctionnées.

Les familles et les professionnels piégés

Le plus souvent à domicile pour les familles (où se déroulent 80 % des maltraitances contre 20 % en établissement), à domicile ou en établissement pour les professionnels, les difficultés (hormis les cas précédents) naissent de l'épuisement des uns et des autres ; ces actions involontaires s'apparentent plus à une insuffisante bien-traitance : prise en compte incomplète des attentes de la personne, délais trop longs dans la réponse, accompagnement trop rapide dans les actes quotidiens, écoute insuffisante...

Au-delà de l'amélioration de l'information et de la formation, l'essentiel reste la nécessité d'augmenter le nombre de professionnels aidant les personnes âgées à domicile ou en établissement.

Faire évoluer le regard de la Société sur le grand âge, favoriser la citoyenneté des personnes âgées, lutter contre l’âgisme, ... sont autant de thèmes sur lesquels l’AD-PA se mobilise depuis de nombreuses années et avance des propositions au travers d’une réflexion globale.

C'est pourquoi l'AD-PA demande à l'Etat d'engager dans le cadre de la Loi Autonomie les moyens permettant de mieux aider les personnes âgées, en établissement comme à domicile, par la création de centaines de milliers d’emplois, notamment pour les plus jeunes, et concrètement soutenir leurs expression et représentation.


logo-footer
Association des
Directeurs
au service des
Personnes Agées


3 impasse de l'Abbaye
94106 SAINT-MAUR
DES-FOSSES Cedex

© AD-PA 2021