AccueilCommuniqués ❯ L'AD-PA rappelle la nécessité d'une profonde réforme de l'aide aux personnes âgées en établissement et à domicile

Communiqué du 14/05/2019
L'AD‑PA rappelle la nécessité d'une profonde réforme de l'aide aux personnes âgées en établissement et à domicile

Les établissements pour Personnes Agées sont de nouveau pointés du doigt dans des émissions TV récentes.

La mauvaise image de marque des établissements tient à deux éléments :

- Tout d'abord les établissements sont les victimes de l'âgisme qui dévalorise les Personnes Agées et tout ce qui les concerne.

Or les Personnes Agées en établissement sont visibles alors que celles à domicile ne le sont pas.

On a une bonne image du domicile parce que les Personnes Agées fragilisées n'y sont pas visibles et une mauvaise des établissements parce que tout le monde les voit.

- L'autre raison tient à l'inadaptation totale du modèle « EHPAD »
Il est en sous-effectif chronique comme chacun peut le constater et qui plus est imprégné d'une logique sécuritaire qui s'appuie insuffisamment sur l'expression et les attentes des personnes.

Pour autant même si la situation est très largement sous-estimée, les difficultés sont tout aussi importantes voire plus graves dans le secteur de l'aide à domicile.

En dépit des efforts de quelques responsables politiques c'est l'ensemble du secteur français de l'aide aux Personnes Agées qui est en grande souffrance et en grand retard par rapport aux pays voisins.

C'est pourquoi l'AD-PA avec tous les syndicats de salariés demande à très court terme, la création de deux postes supplémentaires dans chaque service à domicile et établissement, soit la création de 40 000 emplois dès 2019.

La loi promise par le Président Macron devra donc engager une réforme d'ampleur plus respectueuse des droits et libertés des Personnes Agées fragilisées.


Sur le même sujet :



A lire également :

logo-footer
Association des
Directeurs
au service des
Personnes Agées


3 impasse de l'Abbaye
94106 SAINT-MAUR
DES-FOSSES Cedex

© AD-PA 2019