AccueilCommuniqués ❯ Manque de personnels auprès des personnes âgées : un médecin démissionne faute de réaction de l'État

Communiqué du 20/06/2019
Manque de personnels auprès des personnes âgées : un médecin démissionne faute de réaction de l'État

Le médecin d'un établissement pour personnes âgées de Vendée avait annoncé envisager démissionner si des postes nouveaux n'étaient pas créés pour améliorer l'accompagnement quotidien des résidents et les conditions de travail des professionnels.

Faute de réaction concrète de l'Etat, ce médecin a donc présenté hier sa démission.

L'AD-PA partage l'inquiétude des professionnels et rappelle sa préoccupation pour les personnes âgées vivant en établissement comme à domicile.

En effet, malgré des mouvements de grève tout à fait inédits dans ce secteur d'activité, une large consultation nationale et la promesse d'une Loi autonomie dès 2019, force est de constater que les conditions quotidiennes d'accompagnement des personnes âgées, de soutien aux familles et de travail des personnels n'ont en rien changé depuis un an et demi.

Ceci conduit aujourd'hui à des situations inacceptables où les professionnels, en établissement comme à domicile, ne passent pas assez de temps pour accompagner correctement nos aînés fragilisés.

Il est donc urgent que l'Etat engage des mesures à très court terme en créant, dès 2019, 40 000 emplois nouveaux (soit 2 postes supplémentaires dans chaque service à domicile et établissement) tel que le propose l'AD-PA aux côtés de tous les syndicats de salariés.


Sur le même sujet :



A lire également :

logo-footer
Association des
Directeurs
au service des
Personnes Agées


3 impasse de l'Abbaye
94106 SAINT-MAUR
DES-FOSSES Cedex

© AD-PA 2019